Le centre pour réfugié-e-s FCJ

Le réseau jeunesse FCJ, un groupe de jeunes actif depuis maintenant cinq ans, est fier d'avoir accueilli au cours des cinq dernières années et de continuer d’accueillir des centaines de jeunes nouvellement arrivé-e-s, réfugié-e-s et sans statut. Notre objectif principal est d’accueillir les jeunes nouvellement arrivé-e-s, leur permettant de se sentir chez eux au Canada et leur offrant l’opportunité d’interagir avec leurs pairs et de créer des liens d’amitié. Le groupe se réunit tous les mercredis soirs dans le cadre d’une séance d'information au Centre des réfugié-e-s de la FCJ, un endroit amical, où elles et ils partagent leurs expériences, se soutiennent et rassemblent leurs connaissances afin de surmonter les défis auxquels elles et ils font face en tant que jeunes nouvellement arrivé-e-s. De plus, le groupe entreprend des activités sociales, telles que le camping, le cinéma et divers sports.

Le groupe a participé activement à la sensibilisation aux droits humains. Les membres du groupe ont notamment assisté à des conférences, telles que les consultations semestrielles du Conseil canadien pour les réfugiés (CCR) et les formations du programme Parlons Droits d’Equitas, où les jeunes ont pris connaissance de leurs droits. Les jeunes partagent ensuite ce qu’elles et ils ont appris avec leur communauté à travers d’ateliers, de projets et d’œuvres d'art.

La même différence

Dans le cadre de ce projet, les jeunes ont étudié la relation entre le statut d’immigrantes et d'immigrants précaire, leurs expériences de personnes nouvellement arrivées et les autres aspects de leur identité ainsi que l’impact de ces variables sur la façon dont elles et ils interagissent avec la société canadienne. Grâce à une combinaison de vidéo et de créations orales (slam-poésie), ce projet a exploré les façons dont les stéréotypes et les étiquettes peuvent nous confiner, et en même temps, nous exclure des services et des espaces sociaux. À partir de cette vidéo, nous allons mettre sur pied un atelier pour mobiliser les travailleuses et travailleurs jeunesse et d'autres prestataires de services qui interagissent avec les jeunes nouvellement arrivé-e-s dans le but de sensibiliser et de favoriser un dialogue constructif sur ces questions. Nous cherchons à promouvoir des pratiques prometteuses qui tiennent compte des situations sociales et des besoins particuliers des jeunes migrantes et migrants en situation précaire, alors qu’elles et ils tentent de s’y retrouver dans le système de services et d’institutions de la société canadienne.

Alors que la communauté torontoise fait partie des plus diverses au Canada, nombreux sont les jeunes au statut d'immigration précaire qui s’y sentent mal accueilli-e-s. Elles et ils se heurtent à la stigmatisation, créant une barrière leur interdisant l’accès aux services sociaux. Dans certains cas, cela peut mener à un traumatisme, un sentiment d’exclusion et d’autres conséquences négatives, telles qu’hésiter longuement avant de demander de l’aide. Pour résoudre ces défis, nous souhaitions ouvrir un dialogue avec les prestataires de services dans les organismes d'aide à l’établissement, dans les écoles et dans les refuges, sur les façons de mieux soutenir les jeunes et partager leurs expériences.

Grâce au programme Parlons Droits d’Equitas, le poème intitulé « La même différence » est devenu une vidéo, qui a ensuite été présentée dans un atelier interactif d'une heure aux prestataires de services qui travaillent avec des populations jeunes et précaires. Le projet avait pour but de créer un poème parlé traitant de la façon dont les stéréotypes, les mythes, les préjugés et la stigmatisation entourant les jeunes au statut d’immigration précaire nous affectent toutes et tous. Le processus nous a donné accès à une plate-forme pour exprimer les nombreux problèmes auxquels nous sommes confrontés, y compris ceux qui ne reçoivent pas beaucoup d'attention dans la communauté ou/et dans les médias. Nous avons l'intention de continuer l’utilisation de cette vidéo comme introduction à d’autres ateliers, et afin d'informer les prestataires de services actuels et futurs des pratiques prometteuses concernant le travail avec des jeunes migrants précaires.

Merci à : Equitas
Centre des réfugié-e-s de la FCJ
Réseau jeunesse de la FCJ

FCJ Refugee Center is Inspiring this Year's Cohort of the Speaking Rights Movement

L'édition 2019 de la formation nationale Les jeunes passent à l'action a commencé, et les nouveaux participants apprennent des réussites des anciens participants.

Read more

Photos See more