Table ronde Relations entre les communautés autochtones et noires : le passé et le présent

Table ronde Relations entre les communautés autochtones et noires : le passé et le présent

En collaboration avec Equitas et le Conseil Interculturel de Montréal, Échanges Racines Canadiennes est heureux d’annoncer le deuxième panel d'une série de trois dialogues à Montréal autour du thème de la réconciliation entre autochtones et allochtones. 

Nous voulons d'abord reconnaître que cet événement se déroule sur un territoire autochtone non cédé. La nation Kanien'kehá: ka est reconnue comme étant la gardienne des terres et des eaux sur lesquelles nous nous réunissons.

Lors de cette rencontre, nous explorerons les liens de solidarité entre les communautés noires et les communautés autochtones, à travers des discussions portant sur la relation à l’histoire, la récupération de la culture et du patrimoine, la lutte contre les discriminations ainsi que la résilience communautaire. Le public aura plusieurs occasions de poser des questions aux panélistes au cours de l'événement qui s'ouvrira aussi sur un espace de socialisation moins formel entre les panélistes et l'audience. Il est à noter que de légers rafraîchissements seront servis.

L'événement est gratuit, mais étant donné le nombre de places limité, l'inscription est obligatoire via Eventbrite : https://www.eventbrite.ca/e/billets-table-ronde-relations-entre-les-communautes-autochtones-et-noires-42876032367

Il est aussi important de noter que les présentations se feront en français et en anglais, et qu’un service d’interprétation sera offert.

Nos panélistes:

  • André-Yanne Parent : D’origine Mi’gmaq et acadienne, André-Yanne Parent est titulaire d’une maîtrise en anthropologie de l’Université de Montréal. Élue sur plusieurs conseils d’administration d’organismes autochtones, elle est une des membres fondateurs de DestiNATIONS, une ambassade culturelle et artistique des Premières Nations, Inuits et Métis à Montréal. Elle récemment été désignée et sélectionnée comme représentante du Québec par le Centre d’excellence pour les Jeunes Leaders Autochtones. André-Yanne a fait partie du Top 30 des moins de 30 ans du journal La Presse et a été nommée dans le Top 40 des femmes diplômées de l’Université de Montréal. Elle est directrice principale des opérations et de la philanthropie pour les communautés inuites et des Premières Nations pour Fusion Jeunesse.
  • Michael P. Farkas : Président du Mois de l’histoire des Noirs et directeur de la maison des jeunes Youth in Motion et des programmes des arts de la scène pour enfants, Michael P. Farkas est un passionné de l’histoire des Noirs. Il consacre la plus grande partie de son temps à sa communauté pour insuffler de nouvelles idées et mettre sur pied des projets qui ont pour mission d’offrir un monde meilleur aux générations présentes et futures.
  • Carrington Christmas : Mi’kmaw de Mi’kma’ki (Nouvelle-Écosse) et vivant actuellement à Ottawa, Carrington Christmas est défenseure de la jeunesse de l’Association des femmes autochtones du Canada. Elle est membre du Conseil de la première ministre de l’Ontario pour de meilleures perspectives pour la jeunesse et elle est également jeune leader pour la réconciliation des jeunes chez Échanges racines canadiennes. Elle est aussi animatrice jeunesse engagée dans la lutte contre la violence envers les femmes autochtones avec la Fédération des centres d’amitié autochtone de l’Ontario. Carrington a travaillé pour les jeunes autochtones au cours des sept dernières années.
  • Émilie Nicolas : Originaire de Lévis, Québec, Emilie Nicolas est boursière Vanier et doctorante en anthropologie linguistique à l’University of Toronto. Les intérêts universitaires d’Émilie sont directement liés à ses expériences en affaires publiques. Elle a contribué à plusieurs organismes sans but lucratif à Montréal et à Toronto, en plus d’avoir complété le Fellowship d’Action Canada. Elle est également une membre fondatrice du CA et la présidente de Québec inclusif. En plus d’être une Junior Fellow au Collège Massey, Émilie détient un prix Harry Jerome pour ses expériences de leadership et un prix du Gouverneur général du Canada en commémoration de l’affaire « personne ».

Les présentations se feront en français et en anglais et un service d’interprétation sera offert Pour les personnes à mobilité réduite, nous vous prions de bien vouloir communiquer avec nous pour vous faciliter l’accès : cim@ville.montreal.qc.ca.

16 February, 2018

7:00PM to 9:00PM EST